Les athéistes se veulent « neutres ». Les scientifiques aussi semblent arborer cette position. Puis, il y a ceux, partout dans le monde qui n’ont pas d’avis sur le « sujet ». Ce qui est en fait une position neutre.
C’est une position étrange. Comme une troisième position. Les deux premières étant « je crois » et « je ne crois pas ». Il semble de prime abord logique de ne pas avoir un avis (une position) sur un sujet que l’on ne connait pas ou que l’on n’a pas encore abordé. Mais dans le cas de la Foi, de l’existence de Dieu ou de Jésus, cela n’est pas possible.

Pourquoi ? Parce que ce sujet sujet est abordé au cours de la scolarité. Et le système scolaire impose même son avis au moins de deux manières :

  1.  Le monde est par le big-bang… Il n’y a pas de Créateur comme certains le croient…
  2.  La laïcité ; il n’est pas possible d’exposer ses opinions religieuses à l’école.

Ensuite, ce sujet revient dans les médias et dans notre vie de tous les jours. Lorsque vient les temps de la tristesse du deuil, chacun se retrouve autour des prières (abominables ou pas) et chacun se retrouve face à sa propre existence et son devenir. Rappelez-vous les réactions face aux attentas…

Dès lors, ne pas avoir d’avis ou de position sur la question est impossible. Puis ensuite le sujet lui-même impose uniquement 2 positions, 2 avis : je crois ou je ne crois pas. (Nous n’entrerons pas ici dans la véracité des propos… Il est facile de dire je crois avec la bouche…)

Mais les propos du Seigneur Jésus vont encore plus loin. Non seulement ils établissent qu’il n’y a effectivement que 2 positions : avec moi ou contre moi, mais ils placent automatiquement en opposant (contre moi) celui qui n’est pas avec lui, annulant ainsi toute possibilité d’existence d’une position neutre. Cette apparente neutralité n’est en fait qu’opposition ! Terrible, n’est-ce pas  ?

Concernant la 2e partie du verset, aux pasteurs et autres prophètes, apôtres, docteurs ou enseignants, je dis que si vous assemblez avec autre chose que la Parole de Dieu, qui est Jésus-Christ lui-même alors vous dissipez, vous perdez les âmes précieuses au Seigneur. Les fausses doctrines de l’estime de soi, de la prospérité sur terre, de ne pas manger certains aliments créés par Dieu et bien d’autres sont autant d’oppositions.

Il est donc simple d’être « antichrist » – tenant compte de la 1e signification de ce mot grec : « anti », signifiant « contre » -. Il suffit de ne pas être avec Lui.

Maintenant demandez-vous comment être avec Lui…

PS :pile.jpg la pile n’a que 2 poles: + (pour ou avec) et – (contre ou sans)

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Faites connaître cette page à vos amis.

Shares
%d blogueurs aiment cette page :