Comme j’aime à le rappeler, je suis  issue du milieu évangélique dont je faisais parti depuis mon enfance, et auquel je ne m’identifie plus depuis 2008, l’année de ma nouvelle naissance.

Je me rappelle que durant mon adolescence j’avais cherché des explications claires sur le récit de la Genèse et que parallèlement, j’étais émerveillé par les découvertes « scientifiques » que je lisais dans les nombreux « Sciences et vie Magazine  » que j’achetais.

Certaines révélations scientifiques me laissaient avec une forme d’angoisse et de trouble au coeur puisque de toute évidence, ce qui était découvert était en contradiction avec les Écritures Saintes. Forcément, il y avait un menteur. Or, Dieu ne pouvant en aucun cas être ainsi, il restait la possibilité que ça soit l’homme. Mais comment imaginer une telle imposture lorsque l’on parle de découverte ?

Devant une telle situation, je réagissais finalement comme les autres, considérant que personne ne ment et que tout compte fait, le récit de la Création n’était qu’un texte allégorico-métaphorico-poétique de plus, sous-entendant ainsi que les circonstances, les temps et les événements qui ont été révélés à Moïse (auteur des 5 premiers livres de la Bible, incluant la Genèse), ne sont pas à prendre au premier degré et qu’il faudrait y extraire la véritable histoire en s’appuyant sur les « faits » scientifiques.

Erreur monumentale ! Selon qu’il est ecrit :

Romains 3:4

« Nullement ! Mais que Dieu soit reconnu véritable, et tout homme menteur, selon qu’il est écrit: Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, et que tu gagnes ta cause lorsqu’on te juge. »

Les « faits » scientifiques et le récit de la Création ne coïncide pas. Il y a bien un menteur entre les 2 parties et ce n’est pas Dieu, mais l’homme sous la domination d’un ennemi invisible. Il est parfois difficile de discerner un mensonge. Un homme de cette terre aurait dit à peu près dans ces termes :  » Plus un mensonge est gros, plus facilement il est accepté ».

Mais quand Dieu dans sa grâce vous donne à découvrir la Vérité alors, le mensonge devient évident et odieux. Des luttes internes pour faire place à la Vérité peuvent apparaître. Cela est normal lorsqu’on a vécu des années avec le mensonge. Mais la Vérité ne déçoit jamais. Il vaudrait mieux s’y accrocher.

Tout militaire, notamment de haut grade, vous dira que la guerre est d’abord une guerre d’informations. Celui qui la gagne est celui qui aura réussi à faire passer sa fausse information pour vraie ou, a contrario, celui qui aura réussi à démasquer la fausse information.
Or, nous sommes dans une guerre similaire. Notre adversaire le diable use du mensonge pour anéantir la Vérité. Mais la Vérité n’a pas besoin du mensonge pour exister, ce qui est le cas du mensonge puisqu’il est une altération de la Vérité.

Partons donc ensemble à la découverte de la Vérité sur l’une des histoires les plus fabuleuses de notre humanité, la Création.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Faites connaître cette page à vos amis.

Shares
%d blogueurs aiment cette page :