Quand j’étais plus jeune ce passage de Jacques 1 me semblait obscure, comme si Jacques mélangeait tentation et épreuve, ne sachant pas exactement de quoi il parle.

En réalité c’est moi qui ne savait pas de quoi parlait Jacques. Il me semblait que normalement “épreuve” et “tentation” sont 2 choses différentes.

L’Esprit de Dieu m’a permis de comprendre mieux ce qu’il voulait dire.

Lisons

Jacques 1:1-15 “1 Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus- Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut! 2 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, 3 sachant que l ‘épreuve de votre foi produit la patience. 4 Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. 5 Si quelqu’ un d ‘entre vous manque de sagesse, qu’ il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. 6 Mais qu ‘il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’ autre. 7 Qu ‘un tel homme ne s’ imagine pas qu ‘il recevra quelque chose du Seigneur:8 c’ est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies. 9 Que le frère de condition humble se glorifie de son élévation. 10 Que le riche, au contraire, se glorifie de son humiliation; car il passera comme la fleur de l ‘herbe. 11 Le soleil s’ est levé avec sa chaleur ardente, il a desséché l ‘herbe, sa fleur est tombée, et la beauté de son aspect a disparu:ainsi le riche se flétrira dans ses entreprises. 12 Heureux l’ homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l ‘aiment. 13 Que personne, lorsqu’ il est tenté, ne dise:C ‘est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui- même personne.

14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. 15 Puis la convoitise, lorsqu’ elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.”

Revenons d’abord au verset 2 :

Jacques nous dit de regarder comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles nous sommes exposés.

Nous connaissons bien ce texte, et nous avons compris que Dieu veut nous faire progresser au travers des épreuves, puisqu’une épreuve est en quelque sorte un test de notre foi en Dieu et que ce test produit la patience. La patience à son tour nous amène vers la perfection.

Donc nous comprenons que l’épreuve qui au départ n’est pas souhaité, nos devons l’accueillir avec joie.

Maintenant revenons au verset 12.

Au premier abord cette phrase semble créer une confusion. D’abord “tentation” au début de la phrase puis “éprouvé” en seconde parti de phrase. J’aurais plutôt dit “tenté”…

Nous avons compris que l’épreuve est bonne cependant :

– La tentation n’a-t-elle pas pour but de nous faire tomber ?

  • Jésus en nous montrant comment prier n’a-t-il pas dit “ Ne nous soumets pas à la tentation mais délivre nous du mal…” ? (Matthieu 6)

Jacques dira lui-même au verset 13-15…

Oui donc, la tentation a pour but de nous faire tomber puisqu’elle mène au péché qui nous mène à la mort.

Mais attention, Jacques ne dit pas que chaque fois que nous serons tentés que nous allons péchés. Bien au contraire, voilà l’invitation de Jacques, c’est de supporter la tentation patiemment, cela sous-entends sans commettre de péché, à cause de la récompense à venir, la couronne de vie, la vie éternelle.

Cette couronne de vie est promise à ceux qui aiment le

Seigneur. En effet celui qui aime Dieu ne pêche pas, mais supporte, endure, résiste à la tentation et au diable sachant qu’il a une grande récompense, une récompense inestimable, la vie éternelle.

Alors oui, cet homme est heureux de supporter la tentation.

Qu’avons-nous donc en résumé ?

Celui qui est éprouvé doit tirer de son épreuve une joie complète.

Celui qui supporte avec patience la tentation est heureux à cause de sa récompense.

Nous avons l’exemple de 2 hommes qui pour l’un fut éprouvé durement et pour l’autre fut tenté sournoisement. Aucun de ces 2 hommes n’a failli…

Au travers de leurs histoires nous allons découvrir quelque chose de particulier.

Le premier est Job.

Lisons

 Job 1:1-12 “1 Il y avait dans le pays d ‘Uts un homme qui s’ appelait Job. Et cet homme était intègre et droit; il craignait Dieu, et se détournait du mal. 2 Il lui naquit sept fils et trois filles. 3 Il possédait sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de boeufs, cinq cents ânesses, et un très grand nombre de serviteurs. Et cet homme était le plus considérable de tous les fils de l ‘Orient. 4 Ses fils allaient les uns chez les autres et donnaient tour à tour un festin, et ils invitaient leurs trois soeurs à manger et à boire avec eux. 5 Et quand les jours de festin étaient passés, Job appelait et sanctifiait ses fils, puis il se levait de bon matin et offrait pour chacun d’ eux un holocauste; car Job disait:Peut- être mes fils ont- ils péché et ont- ils offensé Dieu dans leur coeur. C ‘est ainsi que Job avait coutume d’ agir. 6 Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l ‘Éternel, et Satan vint aussi au milieu d’ eux. 7 L ‘Éternel dit à Satan:D’ où viens- tu? Et Satan répondit à l ‘Éternel:De parcourir la terre et de m’ y promener. 8 L ‘Éternel dit à Satan:As- tu remarqué mon serviteur Job? Il n’ y a personne comme lui sur la terre; c ‘est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. 9 Et Satan répondit à l’ Éternel:Est- ce d ‘une manière désintéressée que Job

craint Dieu? 10 Ne l’ as- tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui? Tu as béni l ‘oeuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays. 11 Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu’ il te maudit en face. 12 L ‘Éternel dit à Satan:Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de devant la face de l’Éternel.”

Verset 11 : Quel est l’objectif du diable ?

-”Je suis sûr qu’il te maudit en face”. L’objectif, le péché à commettre est de maudire Dieu, en voilà un bien gros.

Comment le diable va-t-il s’y prendre ?

-Verset 11 : “Etends ta main, Touche à tout ce qu’il a”

Lisons comment cela se passe :

 Job 1:12-22 “12 L’ Éternel dit à Satan:Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de devant la face de l ‘Éternel. 13 Un jour que les fils et les filles de Job mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur frère aîné, 14 il arriva auprès de Job un messager qui dit:Les boeufs labouraient et les ânesses paissaient à côté d’ eux; 15 des Sabéens se sont jetés dessus, les ont enlevés, et ont passé les serviteurs au fil de l ‘épée. Et je me suis échappé moi seul, pour t’ en apporter la nouvelle. 16 Il parlait encore, lorsqu ‘un autre vint et dit:Le feu de Dieu est tombé du ciel, a embrasé les brebis et les serviteurs, et les a consumés. Et je me suis échappé moi seul, pour t’ en apporter la nouvelle. 17 Il parlait encore, lorsqu ‘un autre vint et dit:Des Chaldéens, formés en trois bandes, se sont jetés sur les chameaux, les ont enlevés, et ont passé les serviteurs au fil de l’ épée. Et je me suis échappé moi seul, pour t ‘en apporter la nouvelle. 18 Il parlait encore, lorsqu’ un autre vint et dit:Tes fils et tes filles mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur frère aîné; 19 et voici, un grand vent est venu de l ‘autre côté du désert, et a frappé contre les quatre coins de la maison; elle s’ est écroulée sur les jeunes gens, et ils sont morts. Et je

me suis échappé moi seul, pour t ‘en apporter la nouvelle. 20 Alors Job se leva, déchira son manteau, et se rasa la tête; puis, se jetant par terre, il se prosterna, 21 et dit:Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L’ Éternel a donné, et l ‘Éternel a ôté; que le nom de l’ Éternel soit béni! 22 En tout cela, Job ne pécha point et n ‘attribua rien d’ injuste à Dieu.”

Que fait Job ?

Verset 20-22 : Job déchire ses vêtements, se prosterne et bénit Dieu ! Quel échec pour l’ennemi. L’objectif était de maudire voilà que Job bénit et s’humilie, reconnaissant que ce que l’Eternel fait, il le fait bien.

Lisons la suite : Job 2:1-6

L’objectif du diable est toujours le même; Que Job maudisse Dieu

Verset 5.

“1 Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l ‘Éternel, et Satan vint aussi au milieu d’ eux se présenter devant l ‘Éternel. 2 L’ Éternel dit à Satan:D ‘où viens- tu? Et Satan répondit à l’ Éternel:De parcourir la terre et de m ‘y promener. 3 L’ Éternel dit à Satan:As- tu remarqué mon serviteur Job? Il n ‘y a personne comme lui sur la terre; c’ est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. Il demeure ferme dans son intégrité, et tu m ‘excites à le perdre sans motif. 4 Et Satan répondit à l’ Éternel:Peau pour peau! tout ce que possède un homme, il le donne pour sa vie. 5 Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et je suis sûr qu ‘il te maudit en face. 6 L’ Éternel dit à Satan:Voici, je te le livre:seulement, épargne sa vie.”

Comment s’y prend-il ?

Toujours par l’épreuve et cette fois plus grande encore. Verset 4

Lisons comment cela se passe :

 Job 2:7-10 “7 Et Satan se retira de devant la face de l ‘Éternel. Puis il frappa Job d’ un ulcère malin, depuis la plante du pied jusqu ‘au sommet de la tête. 8 Et Job prit un tesson pour se gratter et s’ assit sur la cendre. 9 Sa femme lui dit:Tu demeures ferme dans ton intégrité! Maudis Dieu, et meurs! 10 Mais

Job lui répondit:Tu parles comme une femme insensée. Quoi! nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal! En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres”.

Que fait Job ?

Verset 8- Il prend un tesson pour se gratter et s’assied sur la cendre.

Mais là le diable va donner un ptit coup de main à l’épreuve pour que la tentation soit plus évidente. pour cela il va passer par la femme de Job. Verset 9 : “Maudis Dieu et meurs”

Voila il suffit de faire ça et le compte et bon.

Mais que fais Job, il reprend sévèrement sa femme et s’humilie de nouveau en faisant comprendre à sa femme qu’il est parfaitement normal d’accepter le mal de Dieu qui nous fait aussi du bien.

En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres.

Qu’apprenons-nous donc de l’histoire de Job ?

C’est que pour obtenir la chute de quelqu’un Satan met en place une épreuve qui doit susciter une tentation.

-Dans une épreuve se cache une tentation !

Dans notre vie de tous les jours, combien de fois Satan nous tentera de reprocher Dieu de nos malheurs jusqu’à le maudire. Il pourrait arriver qu’on reproche Dieu pour la perte d’un être cher ou plusieurs, la perte de nos biens, la perte de notre santé, la perte de notre travail…etc. Mais au contraire, dans toutes ces choses ne murmurons pas mais comme Job bénissons le Créateur. Car toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon sont dessein. (Romains 8:28)

Un autre homme dont nous avons le récit fut tenté.

Son nom est Jésus

Lisons Matthieu 4:1-11

Nous connaissons tous cette histoire. Et nous devons aussi avouer que le tentateur ne vient pas de manière aussi « visible »  tel que nous en avons l’impression selon le récit dans ce

texte. Attention ! je ne dis pas que ce n’est pas ce qui s’est passé. Mais, c’est la vision spirituel des choses qui est juste, mais nous ne l’avons pas souvent ! Jésus, lui, l’a.

De plus, Jésus étant homme et ayant pour but d’être un parfait exemple pour nous les hommes doit être tenté comme nous. Or qui d’entre nous a vu le diable de ses yeux ? La bataille ne serait-elle pas plus facile ? – Oh, j’ai vu que c’est toi. Arrière de moi satan ! …Mais le combat se révèle clairement plus difficile.

De notre point de vue physique, voilà ce qui « serait vécu » approximativement :

Jésus a faim après un jeûne de 40 jours. Normal. Mais il est dans le désert, il n’y a rien à manger ! Voilà une bonne grosse épreuve ! Mais où est la tentation ?

Justement, il est dans le désert, personne ne voit, personne ne saura… Imaginez donc ! Jésus qui sait clairement qui il est ! Dieu fait homme, la Parole faite chair, les éléments lui sont soumis… « Qu’est qui m’empêche de faire de ces pierres des pains pour me restaurer , je suis le fils de Dieu « se dit-il ?… »Rien ! » lui répondriez-vous ! C’est cela qui se passe au verset 3. Sauf que faire appel à sa Toute-Puissance pour son propre service, lui enlèverait sa condition d’ homme pour lui redonner sa condition de Dieu, anéantissant ainsi son propre plan, selon 1 Corinthiens 15:21. (lire… par un homme, pas par un Dieu…)

Ou encore, selon les précisions qu’apportent Marc 1:12-13 et Luc 4:1-2 , Jésus subissait déjà 40 jours de stress dans le désert, par la faim, la fatigue, les bêtes sauvages (oui, elles n’ont pas la vision ou la connaissance des choses spirituelles pour reconnaitre Jésus), la solitude, qui s’accumulaient jusqu’ à l’idée du suicide (puisque cela ressemble à ça) pour en finir avec la vie apparaissent alors qu’il était monté sur le toit du temple !

Attention ! Ceci est une approche personnelle. N’en faites pas une doctrine.

 » Je suis le fils de Dieu, je pourrais en finir avec ce corps, que je continuerais à vivre

éternellement » se dirait-il, si nous interprétons de notre point de vue physique les versets 5 et 6. Oui sauf que là encore, il serait   » mort  » hors de la croix,  pour se soustraire à sa difficile condition d’homme, sans cependant soustraire l’homme de sa condition de mort, selon Galates 2:20. Attention, je n’ai pas dit tentative de suicide qui est un passage à l’acte raté, mais l’idée du suicide. Ce n’est pas la même chose !

On peut voir ce même passage autrement. Après la faim, la fatigue, les bêtes sauvages, la solitude, qui sont des conditions extrêmement difficile pour un homme, Jésus se demande réellement si il est le fis de Dieu. Le moyen d’en être sûr est de se jeter en bas du temple, des anges viendront empêcher ma chute pourrait-il dire ?

Ou encore selon les versets 8-9 qui sont la dernière tentation: « La Terre entière et tout ce qu’elle contient comme royaumes, richesses et gloires, m’appartiennent. Je pourrais devenir Dieu sur terre et être adoré de tous ? ».  Sauf que selon son plan, il devait sauver l’homme avant, selon Jean 3:16 et ce passage impressionnant de

Philippiens 2:5-8 “Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus- Christ, 6 lequel, existant en forme de Dieu, n ‘a point regardé comme une proie à arracher d’ être égal avec Dieu, 7 mais s ‘est dépouillé lui- même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; 8 (2:7) et ayant paru comme un simple homme, (2:8) il s’ est humilié lui- même, se rendant obéissant jusqu ‘à la mort, même jusqu’ à la mort de la croix.”

 puis la suite 9-11. 

“C ‘est pourquoi aussi Dieu l’ a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au- dessus de tout nom, 10 afin qu ‘au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus- Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.”

Hébreux 4:15 “Car nous n ‘avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; 

au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.”

Oui oui c’est bien ça…. « …comme nous… » , « …en toutes choses… ». Je suis moi même dépassé en écrivant ces choses !

Certaines personnes disent que Jésus était différent de nous, que sa chair, son corps avait des caractéristiques supérieures à la notre. Cela est faux  selon

Romains 8:3. “Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force,- Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché.”

Semblable ne signifie pas identique, en effet, mais de même nature et de même apparence. Cela est obligatoire selon les règles de Dieu : un homme a péché, un homme doit payé.

Nous voyons selon l’histoire de Jésus que dans la tentation, il y une épreuve.

Si nous revenons au texte de Jacques 1, il dit au verset 3 que l’épreuve de votre foi produit la patience. C’est la foi qui est éprouvé ! C’est cela que notre ennemi veut voir disparaitre avec  l’épreuve, puisque sans la foi il est impossible de lui être agréable ( Hébreux 11:6) alors faisons la disparaitre, se dit le diable ! les nombreuses persécutions de l’Eglise de Dieu étaient des moyens de faire disparaître la foi.

Mais Jésus nous a donné l’exemple en ne pêchant pas mais surtout en nous montrant comment résister au diable : Par la Parole de Dieu: “Il est écrit” ! Si nous voulons êtres vainqueurs de nos affrontements avec l’ennemi, tenons ferme à notre main l’épée de l’Esprit qui est à la Parole de Dieu,et le bouclier de la foi qui est la confiance en la Parole de Dieu,  comme nous le fait savoir Paul au chapitre 6 de la première lettre au Corinthiens; c’est-à-dire retenons dans nos coeurs la Parole et mettons la en pratique afin de faire fuir le diable.

Paul nous laisse cependant un autre encouragement en plus de se rappeler de la récompense pour avoir endurer patiemment la tentation ou l’épreuve.

1 Corinthiens 10:13 “Aucune tentation ne vous est survenue qui n ‘ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’ en sortir, afin que vous puissiez la supporter.”

  • Aucune tentation n’est surhumaine ! On pourrait pourtant le croire en regardant ce que Job et Jésus ont vécu…
  • Nous ne sommes jamais tenté au delà de nos forces
  • Dieu prépare le moyen d’en sortir
  • Dieu donne le pouvoir de la supporter.
  • A Dieu seul soit la gloire au siècles des siècles.

Que La Grâce de Dieu vous accompagne.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Faites connaître cette page à vos amis.

Shares
%d blogueurs aiment cette page :