« Dieu c’est la Parole ». Ce sont les paroles qui, en tombant dans mon oreille, alors qu’elles ne m’étaient pas adressées, ont commencé à transformer ma vie, alors que j’avais déjà plus d’une trentaine d’années dans l’église évangélique (en partant de zéro an) et plus d’une dizaine d’années de baptême d’eau. Pendant toutes ces années, j’avais chanté et prié un « dieu » que je ne connaissais pas. Mais lorsqu’Il a plu à Dieu de se faire connaître à moi par ces quelques paroles, j’ai su que plus jamais je ne pouvais être trompé.

Ces paroles ont été une révélation pour moi. En les entendant, à l’instant même Jean 1:1 se présentait à moi, comme une confirmation de ce que je venais de d’entendre. Comment était-ce possible qu’après tout ce temps et autant de lectures de ce passage, je n’avais toujours pas connu celui qui est Dieu ? La réponse : la religion des traditions et des doctrines des hommes.

Celui que Jésus aimait aux jours de sa chair, c’est Jean a qui il fut fait de nombreuses révélations. Et celle-ci en est une primordiale.

« Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu ».

Notez que Jean ne commence pas en disant : « Au commencement était Dieu ». Si on y prête attention, il y a de quoi être alerté. Pourquoi Dieu ne serait pas au commencement ? N’est-ce pas lui qui a fait toutes choses ? Toutes les religions admettent que Dieu est à l’origine de toutes choses. Jean serait-il en train de dire le contraire ? Qu’arrive-t-il donc à Jean ?

« Au commencement était la Parole,.. »

Poussé par l’Esprit de Dieu même, Jean fait cette déclaration . Il faut tenir compte de cette approche voulu par Dieu. Le Saint-Esprit dit ainsi qu’avant que quoi que soit ne soit, La Parole était, faisant apparaitre ainsi l’origine éternelle (ou l’éternité) de cette Parole. La Parole a toujours été, et il n’est pas possible de trouver quelque chose avant ! Il y en a pas. il y en a jamais eu !

« …la Parole était avec Dieu,… »

Sans que sa déclaration ne soit terminée, Jean ajoute cette information. la Parole n’était pas seule au commencement ! La Parole était en la présence de Dieu. Il fait donc apparaitre 2 « choses » présentes au commencement. Mais se pourrait-il que Dieu soit apparu après la Parole ? Se pourrait-il que Dieu n’ait pas été là éternellement et qu’il ait eu un commencement , son commencement, après La Parole ?

 « …et la Parole était Dieu. »

Soudainement, Jean répond à tous nos questionnements avec une phrase aussi simple (mais profonde) que les 2 premières. Les 2 « choses » ne sont en fait qu’une seule et même chose : Dieu ! Ainsi, Dieu a toujours été là aussi éternel que la Parole, et cette Parole au commencement n’était autre que lui-même.
Mais entre les 2, il y a une bénédiction que nous ne devons pas manquer. Nous comprenons aisément que la Parole était au commencent et que cette Parole était Dieu. Mais quelle est la nécessité de dire que la Parole était avec Dieu créant ainsi une division en apparence…?

Ce sont les versets suivants qui nous permettent de comprendre cette « séparation ». Jean 1:2.

« Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait, n ‘a été fait sans elle »

« Elle » étant le féminin mis pour la Parole, Jean, par l’Esprit-Saint, confirme ce que nous lisons dans la Genèse 1. C’est Dieu qui a créé toutes choses par la Parole et précisant que rien de ce qui existe (qui a été fait), n’a été fait sans Elle. Mais nous rappelons-nous ce qu’est cette Parole ? Oui ! Elle est Dieu elle-même. Notre Créateur établit un principe aussi simple qu’extraordinaire parce que nous le vivons tous les jours de notre vie.
Lorsque nous ordonnons à nos enfants de faire la vaisselle, de passer le balai…etc, n’est-ce pas par la parole qui sort de notre bouche ? Pourquoi nous obéissent-ils alors si c’est juste notre parole ? N’est-ce pas parce que notre parole est nous-même ? Si ces ordres sont données par téléphone, ont-ils moins de valeur ? Non, notre voix est reconnu et notre parole trouve alors son autorité pour être écoutée.

Pensez-vous qu’il en soit différemment de Dieu qui nous a créé à son image ? Absolument pas ! De même que notre parole est nous même et que par elle nous faisons bon nombre de choses, ainsi la Parole éternelle est Dieu même et par Elle, Il a fait toutes choses. La Parole qui sort de la bouche de Dieu est Dieu et c’est Elle que nous devons écouter, si nous reconnaissons son autorité.

 « …était… »

L’utilisation de l’imparfait dans le discours de Jean peut troubler par le fait qu’elle fait apparaitre une fin, comme si la chose était mais qu’elle n’est plus. En fait, Jean révèle comment était La Parole au commencement pour révéler comment Elle a été à un autre moment. C’est le verset 14 qui donne cette indication. Jean 1:14.

« Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père ».

La « chose » était…, puis a été…

Jean révèle que La  Parole (de Dieu) à été faite chair. En disant « a été » cela signifie que ce n’était pas sa forme précédente. Mais ceci sera l’objet d’une découverte prochaine si Dieu le permet.

Si je vous demande maintenant qui est Dieu, que me répondrez-vous ? 🙂

Que la Grâce incommensurable de Dieu vous soit accordé. Amen.

« Personne n ‘a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’ a fait connaître. »

Jean 1:18

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Faites connaître cette page à vos amis.

Shares
%d blogueurs aiment cette page :