La Sentinelle

Qu’est-elle et à quoi sert-elle ?

Une Guerre Spirituelle

Nous sommes dans une guerre ! Une Guerre spirituelle. Notre ennemi est le diable, le serpent ancien, voulant que tous les hommes périssent. Son arme : Le mensonge. Notre arme : La Vérité, ne peut être vaincu d’aucune manière.

Ce site a pour but d’informer. La finalité est de trouver la vérité sur le monde dans lequel nous vivons. Il n’existe qu’une Seule Vérité qui est Jésus-Christ, la Parole de Dieu. Les informations d’actualités seront mis à la lumière de cette Parole. Il s’agira de comprendre la Prophétie Finale (le retour de Jésus-Christ) et les signes de ce temps.

D’autre part, connaissant la ruse de notre Ennemi, nous tenterons de démystifier certains enseignements (doctrines) qui ne trouvent pas clairement et définitivement leur source dans la Bible.

Par ailleurs, certaines doctrines ou passages mystérieux seront mises en ligne pour être mis en lumière de manière collégiale en ayant comme source encore une fois, la Parole de Dieu.

Merci de votre visite. Que Dieu vous bénisse !

Absalom prit la fuite. Or le jeune homme placé en sentinelle leva les yeux et regarda. Et voici, une grande troupe venait par le chemin qui était derrière lui, du côté de la montagne.

David était assis entre les deux portes. La sentinelle alla sur le toit de la porte vers la muraille ; elle leva les yeux et regarda. Et voici, un homme courait tout seul.

Oracle sur Duma. On me crie de Séir : Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? Sentinelle, que dis-tu de la nuit ?

La sentinelle répond : Le matin vient, et la nuit aussi. Si vous voulez interroger, interrogez ; Convertissez-vous, et revenez.

 

La sentinelle cria, et avertit le roi. Le roi dit : S’il est seul, il apporte des nouvelles. Et cet homme arrivait toujours plus près.

La sentinelle vit un autre homme qui courait ; elle cria au portier : Voici un homme qui court tout seul. Le roi dit : Il apporte aussi des nouvelles.

 

Fils de l’homme, je t’établis comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu écouteras la parole qui sortira de ma bouche, et tu les avertiras de ma part.

Fils de l’homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur : Lorsque je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l’établit comme sentinelle, –

La sentinelle placée sur la tour de Jizreel vit venir la troupe de Jéhu, et dit : Je vois une troupe. Joram dit : Prends un cavalier, et envoie-le au-devant d’eux pour demander si c’est la paix.

Le cavalier alla au-devant de Jéhu, et dit : Ainsi parle le roi : Est-ce la paix ? Et Jéhu répondit : Que t’importe la paix ? Passe derrière moi. La sentinelle en donna avis, et dit : Le messager est allé jusqu’à eux, et il ne revient pas.

Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette ; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle.

Et toi, fils de l’homme, je t’ai établi comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part.

La sentinelle en donna avis, et dit : Il est allé jusqu’à eux, et il ne revient pas. Et le train est comme celui de Jéhu, fils de Nimschi, car il conduit d’une manière insensée.

Car ainsi m’a parlé le Seigneur : Va, place la sentinelle ; Qu’elle annonce ce qu’elle verra.

 

Éphraïm est une sentinelle contre mon Dieu ; Le prophète… un filet d’oiseleur est sur toutes ses voies, Un ennemi dans la maison de son Dieu.

Les sentinelles de Saül, qui étaient à Guibea de Benjamin, virent que la multitude se dispersait et allait de côté et d’autre.

La voix de tes sentinelles retentit ; Elles élèvent la voix, Elles poussent ensemble des cris d’allégresse ; Car de leurs propres yeux elles voient Que l’Éternel ramène Sion.

J’ai mis près de vous des sentinelles : Soyez attentifs au son de la trompette ! Mais ils répondent : Nous n’y serons pas attentifs.

La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats ; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison.

Tous les textes précédents sont issues de la Bible.

Le Juif, ce n ‘est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n’ est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c ‘est celui qui l’ est intérieurement; et la circoncision, c ‘est celle du coeur, selon l’ esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

 – Romains 2:28-29
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Faites connaître cette page à vos amis.

Shares